Menu Fermer

Publication du cahier des charges du programme national de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus

« Dans le cadre du programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus, les examens de dépistage sont constitués d’un examen cytopathologique de dépistage effectué chez les femmes asymptomatiques entre 25 et 30 ans et d’un test de recherche de papillomavirus humains à haut risque (test HPV-HR) chez les femmes asymptomatiques à partir de 30 ans et jusqu’à 65 ans, réalisés à partir d’un prélèvement du col de l’utérus. » C’est ce qu’indique un arrêté publié au Journal officiel du 15 août 2020 comprenant le cahier des charges du programme national de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus.

L’objectif du programme national de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus est « de réduire l’incidence et le nombre de décès par cancer du col de l’utérus de 30% à dix ans, en atteignant 80% de taux de couverture dans la population cible et en rendant le dépistage plus facilement accessible aux populations vulnérables et/ou les plus éloignées du système de santé ».

L’Institut national du cancer élabore les outils d’information et de formation tandis que la mise en œuvre opérationnelle du programme de dépistage organisé du col de l’utérus est confiée aux centres régionaux de coordination des dépistages des cancers. Ces derniers adressent annuellement aux registres des cancers un fichier issu de leur base de données constituée à partir des données des structures d’anatomo-cytopathologie et des laboratoires de biologie médicale.