Menu Fermer

Recommandations de bonnes pratiques « Conduites à tenir devant des patients atteints d’adénocarcinomes du pancréas »

L’Institut national du cancer (INCa) vient de publier les recommandations de bonnes pratiques « Conduites à tenir devant des patients atteints d’adénocarcinomes du pancréas » qui ont été élaborées élaborées par l’Association de chirurgie hépato-bilio-pancréatique et transplantation hépatique (ACHBT) et labellisées par l’INCa, avec le soutien financier d’Unicancer.

Collection : Recommandations et référentiels / Recommandations de pratique clinique
Public : Professionnels de santé
Date de publication : novembre 2019

L’incidence de l’adénocarcinome pancréatique (ADCP) est en hausse en France métropolitaine (14 220 cas estimés en 2017), à associer avec un très mauvais pronostic (survie nette standardisée sur l’âge de 10 % chez la femme et de 9 % chez les hommes sur la période 2005 – 2010).

Ces deux facteurs pourraient expliquer que l’ADCP devienne la 2ème cause de mortalité par cancer en 2030.

Ces recommandations nationales de bonnes pratiques sur le diagnostic, le traitement et le suivi des ADCP visent notamment à :

  • standardiser la réalisation technique des examens diagnostiques et du bilan d’extension, les critères de lecture et les critères de résécabilité ;
  • définir les critères de non-résécabilité ;
  • standardiser les techniques de prélèvement et définir des critères de qualité et de lecture pour les examens anatomocytopatho-logiques ;
  • définir les indications et les modalités techniques du drainage biliaire ;
  • définir les critères d’évaluation de la réponse thérapeutique ;
  • définir la place de soins spécifiques pour lutter contre la dénutrition, l’altération de l’état général, la maladie thromboembolique, la gestion de la douleur et le diabète ;
  • standardiser la périodicité de la surveillance.

La synthèse de ces recommandations peut être commandée gratuitement sur le site de l’Institut national du cancer.