Menu Fermer

Survie nette conditionnelle chez les personnes atteintes de cancer en France métropolitaine

Pour la première fois, l’Institut national du cancer, le réseau des registres des cancers Francim, le service de biostatistique des Hospices civils de Lyon et Santé publique France publient un rapport sur la survie des personnes atteintes d’un cancer, en fonction du temps écoulé depuis le diagnostic*.

Cette étude a porté sur les 15 tumeurs solides les plus fréquentes chez les hommes. Elle repose sur les données issues des registres des cancers métropolitain entre 1989 et 2013.

Collection : Etat des lieux et des connaissances / Epidémiologie

Date de publication : décembre 2018