Menu Fermer

BIENVENUE


Dans le cadre de la réforme territoriale donnant naissance à la région Nouvelle-Aquitaine, et après une longue période de co-construction, les Réseaux Régionaux de Cancérologie d’Aquitaine (RCA), du Limousin (ROHLim) et de Poitou-Charentes (Onco-Poitou-Charentes) ont fusionné le 28 septembre 2018 pour devenir ONCO-NOUVELLE-AQUITAINE, le Réseau Régional de Cancérologie de Nouvelle-Aquitaine.

Retrouvez sur ce site en cours de conception une présentation du nouveau réseau, de ses projets, des actualités ainsi que des événements à venir en Nouvelle-Aquitaine.

Les sites internet des 3 anciens réseaux restent accessibles.

Bonne lecture à tous ! 

DERNIERES ACTUALITES


Nouvelle fiche repère
« Nutrition et prévention des cancers »
 

MyPeBS (My Personal Breast Screening) est un projet de recherche européen qui vise à évaluer l’efficacité et la faisabilité d’un dépistage personnalisé du cancer du sein, basé sur le risque individuel de chaque femme de développer un cancer du sein. Pour atteindre cet objectif, MyPeBS s’appuie sur une étude clinique internationale multicentrique qui recrutera 85 000 femmes volontaires de 40 à 70 ans (dont 20 000 en France).

MyPeBS (My Personal Breast Screening) est un projet de recherche européen qui vise à évaluer l’efficacité et la faisabilité d’un dépistage personnalisé du cancer du sein, basé sur le risque individuel de chaque femme de développer un cancer du sein. Pour atteindre cet objectif, MyPeBS s’appuie sur une étude clinique internationale multicentrique qui recrutera 85 000 femmes volontaires de 40 à 70 ans (dont 20 000 en France).

L’Institut national du cancer (INCa) vient de publier l’actualisation de sa fiche repère consacrée à la prévention des cancers par la nutrition. Dans cette fiche, les trois principales causes de cancers pouvant être prévenues après le tabac – à savoir l’alcool, une alimentation déséquilibrée et le surpoids – font l’objet d’une analyse, complétée de recommandations pour diminuer les risques.

Nouvelle étude autour du dépistage du cancer du sein : 20 000 femmes recherchées en France
 

MyPeBS (My Personal Breast Screening) est un projet de recherche européen qui vise à évaluer l’efficacité et la faisabilité d’un dépistage personnalisé du cancer du sein, basé sur le risque individuel de chaque femme de développer un cancer du sein. Pour atteindre cet objectif, MyPeBS s’appuie sur une étude clinique internationale multicentrique qui recrutera 85 000 femmes volontaires de 40 à 70 ans (dont 20 000 en France).

MyPeBS (My Personal Breast Screening) est un projet de recherche européen qui vise à évaluer l’efficacité et la faisabilité d’un dépistage personnalisé du cancer du sein, basé sur le risque individuel de chaque femme de développer un cancer du sein. Pour atteindre cet objectif, MyPeBS s’appuie sur une étude clinique internationale multicentrique qui recrutera 85 000 femmes volontaires de 40 à 70 ans (dont 20 000 en France).

MyPeBS (My Personal Breast Screening) est un projet de recherche européen qui vise à évaluer l’efficacité et la faisabilité d’un dépistage personnalisé du cancer du sein, basé sur le risque individuel de chaque femme de développer un cancer du sein. Pour atteindre cet objectif, MyPeBS s’appuie sur une étude clinique internationale multicentrique qui recrutera 85 000 femmes volontaires de 40 à 70 ans (dont 20 000 en France).

Cancer épithélial de l'ovaire :
mise à jour des recommandations
nationales de bonnes pratiques 

L’Institut national du cancer publie la mise à jour des recommandations concernant le cancer épithélial de l’ovaire.
Ces recommandations de pratique clinique sont produites par le groupe FRANCOGYN, sous l’égide du CNGOF, en partenariat avec la SFOG et ARCAGY GINECO et labellisées par l’Institut national du cancer.

L’Institut national du cancer publie la mise à jour des recommandations concernant le cancer épithélial de l’ovaire.
Ces recommandations de pratique clinique sont produites par le groupe FRANCOGYN, sous l’égide du CNGOF, en partenariat avec la SFOG et ARCAGY GINECO et labellisées par l’Institut national du cancer.

L’Institut national du cancer publie la mise à jour des recommandations concernant le cancer épithélial de l’ovaire.
Ces recommandations de pratique clinique sont produites par le groupe FRANCOGYN, sous l’égide du CNGOF, en partenariat avec la SFOG et ARCAGY GINECO et labellisées par l’Institut national du cancer.

Recommandations de bonnes pratiques
« Conduites à tenir devant des patients
atteints d’adénocarcinomes du pancréas »
 

L’Institut national du cancer (INCa) vient de publier les recommandations de bonnes pratiques « Conduites à tenir devant des patients atteints d’adénocarcinomes du pancréas » qui ont été élaborées élaborées par l’Association de chirurgie hépato-bilio-pancréatique et transplantation hépatique (ACHBT) et labellisées par l’INCa, avec le soutien financier d’Unicancer.

L’Institut national du cancer (INCa) vient de publier les recommandations de bonnes pratiques « Conduites à tenir devant des patients atteints d’adénocarcinomes du pancréas » qui ont été élaborées élaborées par l’Association de chirurgie hépato-bilio-pancréatique et transplantation hépatique (ACHBT) et labellisées par l’INCa, avec le soutien financier d’Unicancer.

L’Institut national du cancer (INCa) vient de publier les recommandations de bonnes pratiques « Conduites à tenir devant des patients atteints d’adénocarcinomes du pancréas » qui ont été élaborées élaborées par l’Association de chirurgie hépato-bilio-pancréatique et transplantation hépatique (ACHBT) et labellisées par l’INCa, avec le soutien financier d’Unicancer.

Recommandations de bonnes pratiques
« Surveillance post-thérapeutique des lésions précancéreuses du col de l’utérus »
 

L’Institut national du cancer publie de nouvelles recommandations sur la surveillance post-thérapeutique des lésions histologiques précancéreuses du col de l’utérus, notamment sur l’intérêt de l’utilisation du test HPV dans ces situations.

L’Institut national du cancer publie de nouvelles recommandations sur la surveillance post-thérapeutique des lésions histologiques précancéreuses du col de l’utérus, notamment sur l’intérêt de l’utilisation du test HPV dans ces situations.

L’Institut national du cancer publie de nouvelles recommandations sur la surveillance post-thérapeutique des lésions histologiques précancéreuses du col de l’utérus, notamment sur l’intérêt de l’utilisation du test HPV dans ces situations.

Activité physique sur ordonnance
 

Les bénéfices de l’activité physique sont scientifiquement démontrés dans la prise en charge de nombreuses pathologies. Comment conduire une consultation d’activité physique ? Comment évaluer les risques potentiels ? Comment motiver et suivre vos patients dans la durée ? L’HAS vous propose un guide et des référentiels pour vous aider à prescrire l’activité physique à vos patients.

Les bénéfices de l’activité physique sont scientifiquement démontrés dans la prise en charge de nombreuses pathologies. Comment conduire une consultation d’activité physique ? Comment évaluer les risques potentiels ? Comment motiver et suivre vos patients dans la durée ? L’HAS vous propose un guide et des référentiels pour vous aider à prescrire l’activité physique à vos patients.

Les bénéfices de l’activité physique sont scientifiquement démontrés dans la prise en charge de nombreuses pathologies. Comment conduire une consultation d’activité physique ? Comment évaluer les risques potentiels ? Comment motiver et suivre vos patients dans la durée ? L’HAS vous propose un guide et des référentiels pour vous aider à prescrire l’activité physique à vos patients.

L’engagement européen dans la lutte contre le cancer : forum des acteurs français
 

L’Institut national du cancer organise le mardi 3 décembre 2019, une journée de colloque dédiée à l’engagement français au sein de la lutte contre le cancer menée au niveau européen.

L’Institut national du cancer organise le mardi 3 décembre 2019, une journée de colloque dédiée à l’engagement français au sein de la lutte contre le cancer menée au niveau européen.

L’Institut national du cancer organise le mardi 3 décembre 2019, une journée de colloque dédiée à l’engagement français au sein de la lutte contre le cancer menée au niveau européen.

Appels à projets Fondation ARC 2020
 

Dans le cadre de sa stratégie scientifique, la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer relance 3 de ses appels à projets en 2020 : Programmes labellisés Fondation ARC 2020, Programmes labellisés Fondation ARC – Recherche clinique 2020, SIGN’IT 2020 : Signatures en immunothérapie.

Dans le cadre de sa stratégie scientifique, la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer relance 3 de ses appels à projets en 2020 : Programmes labellisés Fondation ARC 2020, Programmes labellisés Fondation ARC – Recherche clinique 2020, SIGN’IT 2020 : Signatures en immunothérapie.

Dans le cadre de sa stratégie scientifique, la Fondation ARC pour la recherche sur le cancer relance 3 de ses appels à projets en 2020 : Programmes labellisés Fondation ARC 2020, Programmes labellisés Fondation ARC – Recherche clinique 2020, SIGN’IT 2020 : Signatures en immunothérapie.

3, 2, 1 c’est parti !
Le Elearning de la SFAP est en ligne
 

La Société Française d’Accompagnement et de soins Palliatifs (SFAP) lance sa toute nouvelle plateforme Elearning. Inscrivez-vous gratuitement à la première formation en ligne Initiations aux pratiques sédatives développée par un groupe d’experts métiers et d’ingénieurs pédagogiques et dédiée aux professionnels de santé (médecins et paramédicaux).

La Société Française d’Accompagnement et de soins Palliatifs (SFAP) lance sa toute nouvelle plateforme Elearning. Inscrivez-vous gratuitement à la première formation en ligne Initiations aux pratiques sédatives développée par un groupe d’experts métiers et d’ingénieurs pédagogiques et dédiée aux professionnels de santé (médecins et paramédicaux).

La Société Française d’Accompagnement et de soins Palliatifs (SFAP) lance sa toute nouvelle plateforme Elearning. Inscrivez-vous gratuitement à la première formation en ligne Initiations aux pratiques sédatives développée par un groupe d’experts métiers et d’ingénieurs pédagogiques et dédiée aux professionnels de santé (médecins et paramédicaux).

Inhibiteurs de PARP : préconisations pour un parcours en génétique oncologique
 

Suite à l’attribution d’autorisations de mise sur le marché (AMM) à des inhibiteurs de PARP dans de nouvelles indications (certains cancers de l’ovaire et du sein notamment), l’Institut national du cancer a mis à jour le document publié en 2017 et vous en propose la nouvelle édition (2019).

Suite à l’attribution d’autorisations de mise sur le marché (AMM) à des inhibiteurs de PARP dans de nouvelles indications (certains cancers de l’ovaire et du sein notamment), l’Institut national du cancer a mis à jour le document publié en 2017 et vous en propose la nouvelle édition (2019).

Suite à l’attribution d’autorisations de mise sur le marché (AMM) à des inhibiteurs de PARP dans de nouvelles indications (certains cancers de l’ovaire et du sein notamment), l’Institut national du cancer a mis à jour le document publié en 2017 et vous en propose la nouvelle édition (2019).

Le nouveau Programme Personnalisé de Soins : principes généraux d’utilisation et
éléments fondamentaux
 

La remise aux patients d’un Programme personnalisé de soins (PPS) constitue une des mesures transversales de qualité dans le dispositif d’autorisations des établissements de santé pour la pratique de la cancérologie et fait l’objet d’un suivi, au sein des établissements autorisés, par les ARS et par l’Institut national du cancer (INCa). Inscrit dans une vision globale et intégrée du parcours de soins, le PPS doit aujourd’hui évoluer afin de permettre de prendre en compte l’ensemble des besoins de la personne malade en préservant ainsi la continuité de ses soins et sa qualité de vie.

La remise aux patients d’un Programme personnalisé de soins (PPS) constitue une des mesures transversales de qualité dans le dispositif d’autorisations des établissements de santé pour la pratique de la cancérologie et fait l’objet d’un suivi, au sein des établissements autorisés, par les ARS et par l’Institut national du cancer (INCa). Inscrit dans une vision globale et intégrée du parcours de soins, le PPS doit aujourd’hui évoluer afin de permettre de prendre en compte l’ensemble des besoins de la personne malade en préservant ainsi la continuité de ses soins et sa qualité de vie.

La remise aux patients d’un Programme personnalisé de soins (PPS) constitue une des mesures transversales de qualité dans le dispositif d’autorisations des établissements de santé pour la pratique de la cancérologie et fait l’objet d’un suivi, au sein des établissements autorisés, par les ARS et par l’Institut national du cancer (INCa). Inscrit dans une vision globale et intégrée du parcours de soins, le PPS doit aujourd’hui évoluer afin de permettre de prendre en compte l’ensemble des besoins de la personne malade en préservant ainsi la continuité de ses soins et sa qualité de vie.

Evolution du dispositif d'annonce
en cancérologie
 

La mise en place du dispositif d’annonce est l’une des conditions transversales de qualité que tout établissement de santé doit appliquer pour être autorisé à traiter le cancer. Plus de dix ans après sa formalisation, force est de constater que son déploiement demeure très hétérogène. De plus, le dispositif d’annonce tel qu’il existe actuellement ne prend pas assez en compte l’articulation avec la médecine de ville, notamment en ce qui concerne la circulation d’information entre professionnels.

La mise en place du dispositif d’annonce est l’une des conditions transversales de qualité que tout établissement de santé doit appliquer pour être autorisé à traiter le cancer. Plus de dix ans après sa formalisation, force est de constater que son déploiement demeure très hétérogène. De plus, le dispositif d’annonce tel qu’il existe actuellement ne prend pas assez en compte l’articulation avec la médecine de ville, notamment en ce qui concerne la circulation d’information entre professionnels.

La mise en place du dispositif d’annonce est l’une des conditions transversales de qualité que tout établissement de santé doit appliquer pour être autorisé à traiter le cancer. Plus de dix ans après sa formalisation, force est de constater que son déploiement demeure très hétérogène. De plus, le dispositif d’annonce tel qu’il existe actuellement ne prend pas assez en compte l’articulation avec la médecine de ville, notamment en ce qui concerne la circulation d’information entre professionnels.

CNRC 2019 : les présentations sont en ligne
 

Les 10ème Congrès National des Réseaux de Cancérologie (CNRC), organisé par le Réseau Régional de Cancérologie Oncobretagne, s’est déroulé les 3 et 4 octobre 2019, à Rennes, au Couvent des Jacobins.
Les présentations sont en ligne sur le site du CNRC.

Les 10ème Congrès National des Réseaux de Cancérologie (CNRC), organisé par le Réseau Régional de Cancérologie Oncobretagne, s’est déroulé les 3 et 4 octobre 2019, à Rennes, au Couvent des Jacobins.
Les présentations sont en ligne sur le site du CNRC.

Les 10ème Congrès National des Réseaux de Cancérologie (CNRC), organisé par le Réseau Régional de Cancérologie Oncobretagne, s’est déroulé les 3 et 4 octobre 2019, à Rennes, au Couvent des Jacobins.
Les présentations sont en ligne sur le site du CNRC.

Guide cancer info pour les patients :
Comprendre les lymphomes non hodgkiniens
 

Vous avez appris que vous êtes atteint d’un lymphome non hodgkinien. La survenue de cette maladie provoque d’importants bouleversements. Ce guide a été conçu par France Lymphome Espoir et l’Institut national du cancer, et relu par un groupe de travail pluridisciplinaire constitué notamment de patients et de proches. Il a pour objectif de vous accompagner dans la période des traitements qui commence.

Vous avez appris que vous êtes atteint d’un lymphome non hodgkinien. La survenue de cette maladie provoque d’importants bouleversements. Ce guide a été conçu par France Lymphome Espoir et l’Institut national du cancer, et relu par un groupe de travail pluridisciplinaire constitué notamment de patients et de proches. Il a pour objectif de vous accompagner dans la période des traitements qui commence.

Vous avez appris que vous êtes atteint d’un lymphome non hodgkinien. La survenue de cette maladie provoque d’importants bouleversements. Ce guide a été conçu par France Lymphome Espoir et l’Institut national du cancer, et relu par un groupe de travail pluridisciplinaire constitué notamment de patients et de proches. Il a pour objectif de vous accompagner dans la période des traitements qui commence.

Evaluation de l’analyse chromosomique sur puce à ADN (ACPA) en cancérologie :
le rapport de la HAS
 

La Haute Autorité de Santé vient de publier un rapport sur l’évaluation de l’analyse chromosomique sur puce ADN (ACPA) en cancérologie. L'objectif de l’évaluation est de déterminer à quelles fins l’ACPA est utilisée en pratique courante en cancérologie et de déterminer la place de l’ACPA au regard des techniques plus classiquement utilisées dans ces situations cliniques.

La Haute Autorité de Santé vient de publier un rapport sur l’évaluation de l’analyse chromosomique sur puce ADN (ACPA) en cancérologie. L'objectif de l’évaluation est de déterminer à quelles fins l’ACPA est utilisée en pratique courante en cancérologie et de déterminer la place de l’ACPA au regard des techniques plus classiquement utilisées dans ces situations cliniques.

La Haute Autorité de Santé vient de publier un rapport sur l’évaluation de l’analyse chromosomique sur puce ADN (ACPA) en cancérologie. L'objectif de l’évaluation est de déterminer à quelles fins l’ACPA est utilisée en pratique courante en cancérologie et de déterminer la place de l’ACPA au regard des techniques plus classiquement utilisées dans ces situations cliniques.

Lancement Bourse Recherche en Soins Infirmiers en Cancérologie 2020
 

Cette bourse est dotée de 15 000 euros. Sa finalité est de fournir des connaissances fondées sur des bases scientifiquement validées pour contribuer à l’amélioration continue de la qualité des soins délivrés par les infirmier(e)s et d’améliorer les pratiques en cancérologie. Les projets doivent être soumis avant le 12 janvier 2020.

Cette bourse est dotée de 15 000 euros. Sa finalité est de fournir des connaissances fondées sur des bases scientifiquement validées pour contribuer à l’amélioration continue de la qualité des soins délivrés par les infirmier(e)s et d’améliorer les pratiques en cancérologie. Les projets doivent être soumis avant le 12 janvier 2020.

Cette bourse est dotée de 15 000 euros. Sa finalité est de fournir des connaissances fondées sur des bases scientifiquement validées pour contribuer à l’amélioration continue de la qualité des soins délivrés par les infirmier(e)s et d’améliorer les pratiques en cancérologie. Les projets doivent être soumis avant le 12 janvier 2020.

PrécédentPrécédent
SuivantSuivant
PlayPause