Menu Fermer

En raison de l’épidémie de coronavirus, Onco-Nouvelle-Aquitaine reporte ou annule ses événements prévus jusqu’au 30 juin 2020. 
Durant cette période, les activités du réseau sont maintenues, mais les réunions de travail impliquant des partenaires
se dérouleront par webconférence ou seront reportées. 

L’ensemble de l’équipe est en télétravail. Elle reste joignable par e-mail (à privilégier) ou par téléphone.

Onco-Nouvelle-Aquitaine met à disposition des pages d’informations dédiées, régulièrement actualisées. En savoir +

BIENVENUE


Dans le cadre de la réforme territoriale donnant naissance à la région Nouvelle-Aquitaine, et après une période de co-construction, les Réseaux Régionaux de Cancérologie d’Aquitaine (RCA), du Limousin (ROHLim) et de Poitou-Charentes (Onco-Poitou-Charentes) ont fusionné le 28 septembre 2018 pour devenir ONCO-NOUVELLE-AQUITAINE, le Réseau Régional de Cancérologie de Nouvelle-Aquitaine.

Cette année 2020 sera marquée par l’accueil de la 11ème édition du Congrès National des Réseaux de Cancérologie les 5 et 6 novembre à Bordeaux, et par la mise en oeuvre du nouveau référentiel national de nos missions.

Retrouvez sur ce site en cours de conception une présentation du nouveau réseau, de ses projets, des actualités ainsi que des événements à venir en Nouvelle-Aquitaine.

Les sites internet des 3 anciens réseaux restent accessibles.

Bonne lecture à tous ! 

Emmanuel BUSSIERES
Président

AUTRES ACTUALITÉS

Annulation du Congrès National
des Réseaux de Cancérologie 2020
 

Onco-Nouvelle-Aquitaine, se réjouissait d'accueillir le prochain Congrès National des Réseaux de Cancérologie prévu les 5 et 6 novembre 2020 à Bordeaux. Toutefois, dans le contexte actuel du Covid-19, et en accord avec les instances nationales et régionales, Onco-Nouvelle-Aquitaine a pris la décision d’annuler l'édition 2020.

Onco-Nouvelle-Aquitaine, se réjouissait d'accueillir le prochain Congrès National des Réseaux de Cancérologie prévu les 5 et 6 novembre 2020 à Bordeaux. Toutefois, dans le contexte actuel du Covid-19, et en accord avec les instances nationales et régionales, Onco-Nouvelle-Aquitaine a pris la décision d’annuler l'édition 2020.

Onco-Nouvelle-Aquitaine, se réjouissait d'accueillir le prochain Congrès National des Réseaux de Cancérologie prévu les 5 et 6 novembre 2020 à Bordeaux. Toutefois, dans le contexte actuel du Covid-19, et en accord avec les instances nationales et régionales, Onco-Nouvelle-Aquitaine a pris la décision d’annuler l'édition 2020.

Communiqué de presse de l'INCa
"Organisation de la reprise des traitements
et des dépistages des cancers "
 

L’Institut national du cancer a publié le 18/05/2020 le communiqué de presse "Organisation de la reprise des traitements et des dépistages des cancers : assurer la qualité et la sécurité des parcours de soins pour les patients en tenant compte des situations territoriales" .

L’Institut national du cancer a publié le 18/05/2020 le communiqué de presse "Organisation de la reprise des traitements et des dépistages des cancers : assurer la qualité et la sécurité des parcours de soins pour les patients en tenant compte des situations territoriales" .

L’Institut national du cancer a publié le 18/05/2020 le communiqué de presse "Organisation de la reprise des traitements et des dépistages des cancers : assurer la qualité et la sécurité des parcours de soins pour les patients en tenant compte des situations territoriales" .

Alerte sur le renoncement aux soins
 

Depuis le début du confinement, les professionnels de santé constatent une diminution importante des recours aux soins en ville et en établissement. La Fehap, la Fédération hospitalière de France, la Fédération de l’hospitalisation privée, France Assos Santé, Unicancer et l’Union nationale des professionnels de santé rappellent qu’il est essentiel de continuer à se soigner et que les autres pathologies existantes ne doivent pas être négligées.

Depuis le début du confinement, les professionnels de santé constatent une diminution importante des recours aux soins en ville et en établissement. La Fehap, la Fédération hospitalière de France, la Fédération de l’hospitalisation privée, France Assos Santé, Unicancer et l’Union nationale des professionnels de santé rappellent qu’il est essentiel de continuer à se soigner et que les autres pathologies existantes ne doivent pas être négligées.

Depuis le début du confinement, les professionnels de santé constatent une diminution importante des recours aux soins en ville et en établissement. La Fehap, la Fédération hospitalière de France, la Fédération de l’hospitalisation privée, France Assos Santé, Unicancer et l’Union nationale des professionnels de santé rappellent qu’il est essentiel de continuer à se soigner et que les autres pathologies existantes ne doivent pas être négligées.

Guide : « Mots et attitudes face à la maladie »
 

L’Institut national du cancer a publié le guide « Mots et attitudes face à la maladie ». Il est destiné à l’ensemble des collaborateurs des entreprises signataires de la charte des «11 engagements pour améliorer l’accompagnement des salariés touchés par un cancer et promouvoir la santé ».

L’Institut national du cancer a publié le guide « Mots et attitudes face à la maladie ». Il est destiné à l’ensemble des collaborateurs des entreprises signataires de la charte des «11 engagements pour améliorer l’accompagnement des salariés touchés par un cancer et promouvoir la santé ».

L’Institut national du cancer a publié le guide « Mots et attitudes face à la maladie ». Il est destiné à l’ensemble des collaborateurs des entreprises signataires de la charte des «11 engagements pour améliorer l’accompagnement des salariés touchés par un cancer et promouvoir la santé ».

Surveillance et déclaration
des mésothéliomes en France : bilan
 

Le BEH (bulletin épidémiologique hebdomadaire) est une revue à comité de lecture éditée par Santé publique France, qui publie des articles proposés par l’ensemble des acteurs de santé publique. Le n°12 du 28 avril 2020 est consacré à « Surveillance et déclaration des mésothéliomes en France : bilan » au travers de 3 articles.

Le BEH (bulletin épidémiologique hebdomadaire) est une revue à comité de lecture éditée par Santé publique France, qui publie des articles proposés par l’ensemble des acteurs de santé publique. Le n°12 du 28 avril 2020 est consacré à « Surveillance et déclaration des mésothéliomes en France : bilan » au travers de 3 articles.

Le BEH (bulletin épidémiologique hebdomadaire) est une revue à comité de lecture éditée par Santé publique France, qui publie des articles proposés par l’ensemble des acteurs de santé publique. Le n°12 du 28 avril 2020 est consacré à « Surveillance et déclaration des mésothéliomes en France : bilan » au travers de 3 articles.

Préconisations de l'INCa pour l'adaptation de l'offre de soins des établissements accueillant les patients atteints de cancer dans le contexte de l'épidémie de COVID-19
 

L’Institut national du cancer a publié le 20 avril 2020 des préconisations pour l’adaptation de l’offre de soins des établissements accueillant les patients atteints de cancer dans le contexte de l’épidémie de COVID-19.

L’Institut national du cancer a publié le 20 avril 2020 des préconisations pour l’adaptation de l’offre de soins des établissements accueillant les patients atteints de cancer dans le contexte de l’épidémie de COVID-19.

L’Institut national du cancer a publié le 20 avril 2020 des préconisations pour l’adaptation de l’offre de soins des établissements accueillant les patients atteints de cancer dans le contexte de l’épidémie de COVID-19.

Le point sur la nicotine et le COVID-19
 

L’Institut national du cancer a publié le 24 avril 2020 une actualité faisant le point sur la nicotine et le COVID-19.

L’Institut national du cancer a publié le 24 avril 2020 une actualité faisant le point sur la nicotine et le COVID-19.

L’Institut national du cancer a publié le 24 avril 2020 une actualité faisant le point sur la nicotine et le COVID-19.

Orientations régionales pour la prise
en charge des patients atteints de cancer pendant l’épidémie COVID-19
 

Pour protéger les patients ayant un cancer de toute contamination et organiser dans les meilleures conditions possibles leur prise en charge, des propositions basées sur les recommandations nationales récemment publiées ont été émises. Ces propositions ont été validées par des professionnels référents des 3 CHU de Nouvelle-Aquitaine et de l’Institut Bergonié et par l’ARS Nouvelle-Aquitaine.

Pour protéger les patients ayant un cancer de toute contamination et organiser dans les meilleures conditions possibles leur prise en charge, des propositions basées sur les recommandations nationales récemment publiées ont été émises. Ces propositions ont été validées par des professionnels référents des 3 CHU de Nouvelle-Aquitaine et de l’Institut Bergonié et par l’ARS Nouvelle-Aquitaine.

Pour protéger les patients ayant un cancer de toute contamination et organiser dans les meilleures conditions possibles leur prise en charge, des propositions basées sur les recommandations nationales récemment publiées ont été émises. Ces propositions ont été validées par des professionnels référents des 3 CHU de Nouvelle-Aquitaine et de l’Institut Bergonié et par l’ARS Nouvelle-Aquitaine.

Pendant l’épidémie de COVID-19, l’INCa rappelle aux patients que le lien avec les médecins ne doit pas être interrompu
 

Depuis près de deux mois, nous faisons face à une épidémie sans précédent. Le COVID-19, qui sévit dans la grande majorité des pays, peut être une source d’inquiétude majeure pour l’ensemble de la population. Dans ce contexte de confinement inédit, l’Institut national du cancer rappelle que le contact avec son médecin, que ce soit dans le cadre du traitement ou pour toute autre question relative à des symptômes, demeure essentiel.

Depuis près de deux mois, nous faisons face à une épidémie sans précédent. Le COVID-19, qui sévit dans la grande majorité des pays, peut être une source d’inquiétude majeure pour l’ensemble de la population. Dans ce contexte de confinement inédit, l’Institut national du cancer rappelle que le contact avec son médecin, que ce soit dans le cadre du traitement ou pour toute autre question relative à des symptômes, demeure essentiel.

Depuis près de deux mois, nous faisons face à une épidémie sans précédent. Le COVID-19, qui sévit dans la grande majorité des pays, peut être une source d’inquiétude majeure pour l’ensemble de la population. Dans ce contexte de confinement inédit, l’Institut national du cancer rappelle que le contact avec son médecin, que ce soit dans le cadre du traitement ou pour toute autre question relative à des symptômes, demeure essentiel.

Cancer du col de l’utérus : un nouvel outil d’aide à la pratique pour les professionnels de santé
 

Parce que les professionnels de santé (gynécologue, médecin généraliste, sage-femme, anatomo-pathologiste) jouent un rôle fondamental pour informer et sensibiliser les femmes sur l’importance du dépistage du cancer du col de l’utérus, l’Institut national du cancer a développé un dispositif interactif pour les accompagner au mieux dans leur pratique.

Parce que les professionnels de santé (gynécologue, médecin généraliste, sage-femme, anatomo-pathologiste) jouent un rôle fondamental pour informer et sensibiliser les femmes sur l’importance du dépistage du cancer du col de l’utérus, l’Institut national du cancer a développé un dispositif interactif pour les accompagner au mieux dans leur pratique.

Parce que les professionnels de santé (gynécologue, médecin généraliste, sage-femme, anatomo-pathologiste) jouent un rôle fondamental pour informer et sensibiliser les femmes sur l’importance du dépistage du cancer du col de l’utérus, l’Institut national du cancer a développé un dispositif interactif pour les accompagner au mieux dans leur pratique.

Formation en ligne :
MOOC oncogériatrie
 

Une nouvelle formation en ligne (MOOC) en oncogériatrie, intitulée « Cancer chez les personnes âgées : mieux comprendre ses spécificités pour mieux prendre en soins », sera lancée dès le 6 mars 2020.

Une nouvelle formation en ligne (MOOC) en oncogériatrie, intitulée « Cancer chez les personnes âgées : mieux comprendre ses spécificités pour mieux prendre en soins », sera lancée dès le 6 mars 2020.

Une nouvelle formation en ligne (MOOC) en oncogériatrie, intitulée « Cancer chez les personnes âgées : mieux comprendre ses spécificités pour mieux prendre en soins », sera lancée dès le 6 mars 2020.

Appel à projets INCa
Prévention Dépistage 2020
 

L’Institut national du cancer (INCa) vient de publier son appel à projets 2020 de soutien aux études, expérimentations et actions pour améliorer la prévention, le dépistage et la détection précoce des cancers (DEPREV).

L’Institut national du cancer (INCa) vient de publier son appel à projets 2020 de soutien aux études, expérimentations et actions pour améliorer la prévention, le dépistage et la détection précoce des cancers (DEPREV).

L’Institut national du cancer (INCa) vient de publier son appel à projets 2020 de soutien aux études, expérimentations et actions pour améliorer la prévention, le dépistage et la détection précoce des cancers (DEPREV).

PrécédentPrécédent
SuivantSuivant
PlayPause

ACCÈS DIRECTS


Projets régionaux

Annuaires

Soins oncologiques
de support

Diaporamas réunions régionales

Lettres d'information

ÉVÉNEMENTS À VENIR


En raison du risque lié au Coronavirus, les évènements annoncés ci-dessous peuvent être annulés ou reportés.