Votre recherche :
Rechercher
Type de contenu
Types de publications
  • Ressources
  • Évènements
  • Pages
  • Articles
  • Formations
Date ou période de publication
Plage de dates

Prises en charge spécifiques

Oncogériatrie

Dernière actualisation : juin 2021
Imprimer ou enregistrer la page en pdf

Oncogériatrie

1 patient sur 3 atteint de cancer a plus de 75 ans. La prise en charge d’un cancer chez les personnes âgées de 75 ans et plus nécessite une coordination étroite de l’ensemble des acteurs de santé, à la ville comme à l’hôpital : spécialistes du cancer, gériatres, médecins traitants, paramédicaux… L’approche « parcours » de l’oncogériatrie, multidisciplinaire et multiprofessionnelle, vise à garantir à tout patient âgé atteint de cancer un traitement adapté à son état.
Les UCOG

Les Unités de Coordination en Oncogériatrie (UCOG) ont pour objectif d’améliorer la prise en charge des personnes âgées atteintes de cancer et de la rendre accessible sur l’ensemble du territoire national. Il existe aujourd’hui 24 UCOG (dont 5 UCOGIR) et 4 antennes d’oncogériatrie.

La Nouvelle-Aquitaine compte 3 UCOG.

4 grandes missions sont assignées à ces UCOG :

  • mieux adapter les traitements des patients âgés atteints de cancer par des décisions conjointes oncologues-gériatres 
  • promouvoir la prise en charge de ces patients dans la région afin de la rendre accessible à tous 
  • contribuer au développement de la recherche en oncogériatrie, notamment en impulsant des collaborations interrégionales 
  • soutenir la formation et l’information en oncogériatrie

Carte des UCOG (INCa)
Prises en charge

Compte tenu de la grande hétérogénéité de la population âgée, une prise en charge spécifique doit être proposée à tous les patients âgés de 75 ans et plus pour lesquels un cancer vient d’être diagnostiqué. Pour optimiser leur prise en charge et établir un programme personnalisé de soins, tout médecin (chirurgien, oncologue médical, radiothérapeute, hématologue, médecin généraliste…) peut demander une consultation d’évaluation gériatrique.

L’étape de screening

Afin d’orienter au mieux les patients vers cette consultation, une étape de screening est nécessaire. Elle permet de dépister les patients présentant une fragilité, pour lesquels l’évaluation gériatrique apportera une aide à la prise en charge oncologique.

Le dépistage des fragilités en Nouvelle-Aquitaine

En Nouvelle-Aquitaine, deux outils sont utilisés pour dépister les fragilités des personnes âgées atteintes de cancer : le G8 (P. Soubeyran et al, Plos-One 2014) et le FOG (S. Valéro et al, Journal of Geriatric Oncology 2011).

Ces deux outils, validés et reconnus par l’INCa, sont de sensibilité et de spécificités équivalentes. Ils permettent de détecter des anomalies et d’orienter le cas échéant vers une évaluation gériatrique approfondie avant de commencer le traitement anticancéreux.

En savoir plus sur le site de l’INCa

Le G8
Le FOG
Scoring et RCP

Le score obtenu avec l’un et/ou l’autre de ces outils doit figurer sur la fiche RCP du patient. Le DCC K-Process permet l’utilisation en ligne du G8 et/ou du FOG : le calcul du score est alors automatique et intégré à la fiche de RCP.

L’évaluation gériatrique

L’évaluation gériatrique est une approche multidimensionnelle de la situation médicosociale de la personne âgée. Elle s’appuie sur des échelles validées qui complètent l’interrogatoire et l’examen clinique.

Les constats et propositions issus de l’évaluation gériatrique sont adressés au médecin traitant et aux spécialistes référents. La concertation des différents intervenants permet de décider du traitement du cancer le plus adapté à la pathologie du patient, à sa fragilité éventuelle, en tenant compte de sa volonté et de son avis. Les décisions finales sont le plus souvent validées lors de la RCP suivante.

L’évaluation gériatrique en pratique : principaux objectifs et méthodes d’évaluation
Annuaire des consultations

Accédez à l’annuaire des consultations d’oncogériatrie en Nouvelle-Aquitaine.

Formations en oncogériatrie

Les actions de formation conduites localement par les trois UCOG de Nouvelle-Aquitaine (rencontres régionales, formation continue…) sont à retrouver sur leur site respectif et dans l’Agenda.

Formation en ligne
Diplôme Inter-Universitaire (DIU)
Diplôme Universitaire (DU)
Autres formations et congrès
Recherche en oncogériatrie

Contribuer au développement de la recherche est une des principales missions des UCOG et notamment en impulsant des collaborations interrégionales.

Ici sont proposées des ressources transversales visant à dresser le paysage de la recherche en oncogériatrie en France.

Institut National du Cancer (INCa)
Cancéropôles
DIALOG (GERICO / UCOG)
UNICANCER GERICO
Plateforme PACAN
FRancilian Oncogeriatric Group

Les trois UCOG de la Nouvelle-Aquitaine participent à des études cliniques en oncogériatrie conduites à différentes échelles, que vous pourrez retrouver sur leurs pages respectives.

Liens utiles
Liens utiles pour les professionnels
Liens utiles pour les patients

Ressources

Ressources complémentaires

Les unités de coordination et antennes d'oncogériatrie
Les unités de coordination et antennes d'oncogériatrie
icone ressource lien
Stratégie décennale
Manifeste Priorités Âge Cancer diffusé à l'occasion du lancement de la stratégie décennale cancer du gouvernement
icone ressource fichier

SITE BORDEAUX (siège social)

229 cours de l’Argonne
33076 Bordeaux Cedex
Tél : 05 56 33 32 05

SITE LIMOGES

12 rue Robert Schuman
87170 Isle
Tél : 05 55 50 51 81

SITE POITIERS

203 route de Gençay
86280 Saint-Benoît
Tél : 05 49 41 02 02

SITE BORDEAUX (siège social)

229 cours de l’Argonne
33076 Bordeaux Cedex
Tél : 05 56 33 32 05

SITE LIMOGES

12 rue Robert Schuman
87170 Isle
Tél : 05 55 50 51 81

SITE POITIERS

203 route de Gençay
86280 Saint-Benoît
Tél : 05 49 41 02 02

Envoyer la page

Aller au contenu principal